lanterne japonaise, laquelle choisir?

La lanterne japonaise du cinéma la pagode (Paris VII)
La magnifique lanterne japonaise du cinéma la pagode à Paris dans le VII. La Pagode fut initialement construite en 1896 par l’architecte Alexandre Marcel. Il s’agit alors d’un cadeau de François-Émile Morin, directeur du grand magasin Le Bon Marché tout proche, à son épouse (wikipédia)

 

La lanterne japonaise n’a plus qu’un rôle décoratif depuis le 13ième siècle. les lanternes, pourront être placées indifféremment dans l’un des 5 types de jardins japonais. Seule règle à respecter : l’harmonie des lieux. Le choix de l’une ou de l’autre sera fonction de l’espace dont dont vous disposez, de l’exposition du ou des jardins, de l’environnement ou encore de ses inspirations personnelles.

Si la lanterne japonaise n’est plus un objet de cultes,  aujourd’hui, elle le fut à l’origine. Ceci explique sa composition « tripartite » reprenant la triade ciel-homme-terre, issue de la philosophie confucianiste.

Une lanterne est traditionnellement composée de 5 parties, formant 3 ensembles :

  1. Les deux premières parties représentent, le ciel.
  2. La troisième partie, au centre et dans laquelle s’insère la bougie, représente l’Homme.
  3. Les deux dernières parties représentent la terre, L’homme se retrouve, alors, au centre de ces deux univers.

Il existe principalement 4 types de lanternes japonaises. Les lanternes de type Oki, Yukimi , Ikékomi et tachi gata.

Retrouvez ce lanternes sur notre site en cliquant ici ou sur chacune des catégories de lanternes si vous voulez découvrir une famille spécifique

jardin-japonais-lanterne-japonaise-yukimi Les lanternes japonaises yukimi-gata.

Les lanternes de neige, de taille plus importantes, sont couvertes par un grand chapeau leur permettant de retenir la neige en hiver.

 

 

oki gataLes oki-gata.

Réservez  ces lanternes de petites tailles aux tous petits espaces.

 

 

 

jardin-japonais-lanterne-japonaise-ikekomi Les lanternes japonaises ikekomi-gata.

Vous pouvez placer cette lanterne japonaise aux abords des chemins et notamment du roji. Ce chemin mène de l’habitation au jardin de thé. le temple de Nara en est une référence.

 

 

lanterne-nishinoyaLes lanternes japonaises tachi-gata.

Elles sont sûrement les plus connues des lanternes japonaises. Ces lanternes sont reconnaissables de part le piédestal beaucoup plus haut que sur les autres lanternes.

 

 

 

La lanterne japonaise est l’un élément incontournable des jardins japonais. Si elles furent au départ, un objet de culte, pour permettre aux moines d’honorer les dieux et les ancêtres. Suite l’apparition du bouddhisme aux XIII éme siècle, elles ne devinrent qu’objet de décoration. Car bouddhisme annihila les croyances religieuses au profit de la laïcisation des rapports entre l’Homme et le Divin. En effet, selon A Colombo – Secret des jardiniers japonais : Harmonie et ZEN”, leur présence s’avère indispensable dans plusieurs types de jardin japonais, jardins des thés, jardins promenade, les paysages empruntés et les minuscules jardins-cours intérieurs “.

“Sujets centraux ou d’accompagnement, elles ponctuent le jardin, intégrant dans son espace naturaliste la dimension humaine.” Erik Borja, Leçons du jardin zen.

jardin-japonais-albert-kahn-1

 

Et maintenant, il ne vous reste plus qu’à vous rendre sur notre boutique et pour choisir votre lanterne japonaise :).

Si vous voulez voir plus de photos de lanternes japonaises pour vous pouvez vous rendre sur notre site pinterest.

https://www.jardinjaponais.fr/

Jardin japonais
Visitez notre boutique !